London calling

Aujourd’hui on vous propose une visite de Londres, histoire de visiter la capitale du Royaume-Uni avant le Brexit. Londres c’est immense, il y a un tas de truc à voir et à faire. Si vous débarquez pour la première fois et vous ne savez pas par quoi commencer, no worries, on a quelques suggestions à vous proposer.

Londres en quelques chiffres

Population : environ 8 600 000 habitants

Superficie : 1572km2

Taux de change : 1£ = 1,125€

Nombre de clubs de foot londoniens en premières ligue anglaise : 5

Nombre de d’aéroports : 6

Comment s’est bricolée l’histoire de Londres ?

L’histoire de Londres commence au premier siècle après J.-C. quand les romains débarquent en Angleterre. Ces derniers fondent un campement au bord de la Tamise appelé Londinium. Ils occuperont la ville jusqu’au Vème siècle. Pendent les siècles suivants Londres va subir les invasions anglo-saxonnes, puis vikings. Au XIème siècle la ville est prise par les Danois qui obligent les londoniens à leur payer un tribut. En 1042 la ville repasse aux mains des anglos-saxons. C’est à cette époque que Londres devient la plus grande ville d’Angleterre. À la fin du XVIIème siècle la ville va morfler sévère avec l’épidémie de peste noir qui va décimer une grande partie de la population. Et comme un malheur n’arrive jamais seul, en 1666 Londres est touché par un grand incendie qui va détruite un grand nombre de bâtiments. Au XIXème, en pleine révolution industrielle, Londres va connaître une très forte croissance. C’est la ville la plus peuplée du monde et elle devient un important pôle financier. En 1863 on y construit le premier métro du monde. Pendant la seconde guerre mondiale la ville va être victime des raids aériens allemands. Après la guerre Londres va connaître une forte vague d’immigration venant des anciens pays du Commonwealth ce qui en fera une des villes européennes les plus cosmopolites.

Pourquoi bricoler un voyage à Londres?

  • Se balader le long de la Tamise.
  • Se balader entre les buildings de la « City ».
  • Traverser la Tamise sur le Tower Bridge.
  • Faire du shopping au Camden Market, le marché alternatif et underground londonien.
  • Se restaurer au chinatown.
  • Échapper au fisc.

Bien bricoler sa visite.

Palace of Westminster

On commence avec un bâtiment emblématique de Londres, le Palais de Westminster, aussi connu sous le nom de Chambres des Parlements (Houses of Parliament). Vous aurez devinez que c’est ici que les députés britanniques s’envoient des punchlines dans des battles acharnées. Les premières traces de ce bâtiment datent de 1036, mais c’est au XIXème siècle que le bâtiment que nous connaissons aujourd’hui prend forme suite à sa reconstruction après l’incendie de 1834. La Clock Tower du palais abrite Big Ben la plus célèbre cloche du royaume avec Theresa May. À deux pas du palais vous pourrez aussi visiter l’Abbaye de Westminster, où reposent les dépouilles de quelques anciennes tête couronnées d’Angleterre.

Adresse : New Palace Yard, Sw1, London.

Métro : Westminster Station, lignes Circle, District et Jubilee.

Westminster Palace, Londres.
Westminster Palace.

South Bank

De l’autre coté de la Tamise, la South Bank est bon spot pour se balader en plus vous aurez une superbe vue sur le palais de Westminster. Le long de la Tamise vous y trouverez de nombreux restaurants et cafés et plusieurs attractions comme le London Eye, la célèbre grande roue, un aquarium, et le London Dungeon (rassurez-vous c’est pas un truc SM, juste un musée de la torture).

The London Eye, Londres.
The London Eye.

Buckingham Palace

Pour ceux qui se demandent c’est comment chez la Reine, il y Buckhingham Palace. Ce palais datant de 1703 est la résidence officielle de la famille royale. Vous pourrez pas le rater c’est grosse la baraque où il y a plein de gardes en manteau rouge avec des chapeaux encore plus poilus que Chewbacca.

Adresse : SW1, London, SW1A 1, London.

Métro : St Jame’s Park, lignes Cirlcle et District. Green Park, lignes Jubilee, Piccadilly et Victoria. Hyde Corner Park, Ligne Piccadilly.

Buckingham Palace, Londres.
Buckingham Palace.

Tower Bridge

C’est sans doute le bâtiment le plus célèbre de la ville. Quand on vient à Londres (surtout pour la première fois) c’est quasi obligatoire de traverser le Tower Bridge. Ne pas le faire c’est un peu comme aller à la fête de la bière juste pour boire l’eau ! Faut avouer que voir les deux tours de ce pont se dresser sur la Tamise ça à quelque chose de magique. Traverser le pont est totalement gratuit mais si vous en voulez plus vous pourrez visiter le musée pour 12£.

Adresse : Tower Bridge, Bermondsey, London, SE1 2, London.

Métro : Tower Hill, lignes Circle et District.

Tower Bridge, Londres.
Tower Bridge.

London Tower

Juste à côte du Tower Bridge je vous conseille d’aller faire un saut à la London Tower, une bonne vieille forteresse comme on les aime. Ça construction date de la fin du XIème siècle pour défendre la ville. Elle a ensuite servi résidence pour la famille royale, de garnison, de prison, de lieu d’exécution (la réponse de l’époque à la surpopulation carcérale). Maintenant c’est un peu plus soft, les touristes on remplacé les détenus et les cadavres. La forteresse abrite aussi les bijoux de la famille royale.

Adresse : St Katharine's & Wapping, London EC3N 4AB.

Métro : Tower Hill, lignes Circle et District.

London Tower.
London Tower.

City

La City c’est le quartier financier de Londres, c’est l’une des plus importante place financière du monde avec New York et Tokyo, et accessoirement un paradis fiscal. Pas vraiment le genre d’endroit où Karl Marx aurait pu partir en vacances. Le quartier abrite de nombreux gratte-ciels dont le célèbre 30 St Mary Axe. En raison de sa forme les londoniens le surnomme The Gherkin (le cornichon), pour ma part je trouve qu’il ressemble plus à godemichet géant. Mais bon rassurez-vous dans la City il n’y a pas que des grattes-ciels et des carriéristes en costard. Au milieu de cet univers impitoyable il y a le Leadenhall Market (Gracechurch Street, City of London, London, métro Bank), un des plus vieux de Londres. Avec son style victorien et ses arcades colorées on a l’impression que le temps s’y est arrêté. Et puis il y a aussi la Cathédrale Saint-Paul et son impressionnant dôme qui vaut le détour (St Paul's Churchyard, EC4, London, métro St Pauls).

City of London.
La City.

Temple Chruch

En fait si je vous emmène à Temple Church c’est pas tant pour l’église mais plutôt pour le quartier. Dans les environs de l’église vous trouverez un ensemble de ruelle avec des bâtiments en briques rouges et quelques jardins idéals pour se balader. C’est pas forcément l’endroit le plus connu de la Londres mais celui-ci ne manque pas de charme pour autant.

Adresse : Fleet Street, EC4, London, EC4A 2, London.

Métro : Temple, lignes Circle et District.

Quelque part aux alentours de Temple Church.
Quelque part aux alentours de Temple Church.

Hyde Park

De temps en temps ça fait du bien de se mettre au vert, même pendant un city trip. Et pour se mettre au vert à Londres il y a Hyde Park, le plus grand et aussi le plus célèbre parc de la capitale. 140 hectares vous y attendent pour faire un jogging ou juste une simple marche.

Adresse : West Carriage Drive, Bayswater, London.

Métro : Hyde Park Corner, Knightsbridge, Queensway, Lancaster Gate, Marble Arch.

Hyde Park, London.
Hyde Park.

Camden Market

Mon endroit préféré à Londres : Le Camden Market, un grand marché à l’ambiance underground. Vous y trouverez plein de truc vintage, punk ou hippie. On vient surtout sur ce marché pour son côté décalé. Vous pourrait y retirer de l’argent dans des distributeurs recouverts de paroles de chanson anticapitalistes. Vous avez aussi le magasin Cyberdog qui vaut le détour, pas vraiment pour ses produits mais plutôt pour l’atmosphère cyber-punk du magasin. À l’intérieur on se croirait dans Ghost in the Shell, les vendeurs sont habillés de manière futuriste et des cyborgs servent de mannequin, bref c’est bien barré, on a plus l’impression d’être à Tokyo qu’à Londres. Enfin si vous avez faim vous trouverez de nombreux stands où acheter votre goûter dans une ambiance cuisine du monde.

Adresse : Camden High Street, NW1, London.

Métro : Camden Town, lignes Nothern.

Le Cyberdog au Camden Market.
Le Cyberdog au Camden Market.

Reprendre des forces et (br)icoler avec modération.

Il faut être honnête niveau bouffe Londres c’est pas vraiment ouf, à moins de bien vouloir casser sa tirelire pour se faire un vrai bon resto. Sinon il y a le Chinatown où vous trouverez des bons restos chinois à prix raisonnable, à condition d'aimer la cuisine de l'Empire du Milieu. Pour ma part j’ai bien aimé le Old Tree Daiwan Bee (26 Rupert Street, London W1D 6DH). Pour la gastronomie anglaise, si vous taper une bonne grosse assiette de haricots dès le matin ne vous fait pas peur (au risque d’avoir des flatulences toute la mâtiné), vous pourrez vous un faire un English breakfast.

Se loger

Le moyen le plus économique pour se loger c'est de dormir en auberge de jeunesse, c'est parfois moins chère qu'un Airbnb (du moins dans le centre). On peut trouver des lits aux alentours de 10£ la nuit en dortoir à condition d'être assez loin du centre. Sinon dans le centre c'est plutôt entre 20£ et 30£ la nuit en dortoir. Pour ma part je suis resté au MEININGER HOSTEL près de Hyde Park, la nuit en dortoir est de 23£, mais c'est bien situé et assez central. L'auberge est situé près de Hyde Park et juste en face du musée d'histoire naturelle.

L'avis du bricoleur.

C’est difficile de ne pas aimer Londres, il y a tellement de choses à faire qu’on ne s’ennuie jamais. C’est aussi une ville de contraste où chaque quartier à sa propre ambiance. Par exemple entre l’ambiance costard cravate de la City et l’ambiance undergound de Camden c’est le jour et la nuit. N’espérez pas découvrir tout Londres en une seule fois, c’est tellement grand qu’il faudrait plusieurs semaines pour tous visiter. C’est aussi une des villes les plus chère d’Europe donc essayez d’y aller avec un budget conséquent si vous voulez vous faire plaisir.

Accès au chantier.

Le moyen le plus simple d’accéder à Londres c’est l’Eurostar, mais c’est aussi le moyen le plus chère. L’avion vous coûtera moins chère par contre vérifiez bien où vous arrivez, car il y a 6 aéroports autours de Londres. Privilégiez les aéroport de Heathrow ou Londres City quitte à payer un peu plus cher car les autres sont assez loin du centre.

Comment se déplacer à Londres ?

À pied

Se balader à pied reste le meilleur moyen de découvrir une ville. Mais Londres c’est super grand, et il est difficile de tout faire à pied. Je vous conseille donc de bien repérer les endroits où vous souhaitez vous balader histoire de ne pas marcher dans le vide.

En métro ou en bus Bus

The Underground, ou The Tube comme on dit à Londres est le moyen le plus efficace pour vous déplacer. Et pour la petite histoire c’est à Londres qu’a été ouverte la première ligne de métro du monde en 1863. Le moyen le plus simple pour prendre le métro est de vous procurer une Oyster Card sur laquelle vous mettrait du crédit. Vous pourrez en acheter dans la plupart des stations de métro, et quand vous quitterez Londres vous aurez juste à restituer votre carte dans une borne pour récupérer votre mise. Les trajets en métro sont plutôt onéreux, le prix de base est de 2,40£ pour la zone 1, et les prix peuvent être plus élevés pendant les heures de pointes. Sinon vous pourrez aussi utiliser les mythiques bus rouges à deux étages pour vos déplacement. Vous trouverez toutes le infos dont vous avez besoin sur le site Transport For London.

En vélo

Ceux qui veulent découvrir Londres à bicyclette pourront utiliser les Santander Cycles, la version londonienne du Vélib.

Plus de city trip

Bricopartage

Bricoguide hors-ligne

Cet article vous a plu ? Retrouvez sa version PDF à imprimer ou télécharger sur votre smartphone pour votre visite:

London Calling

Lâche ton com de barate

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Ana (mardi, 23 janvier 2018 23:07)

    Merci pour ce super super article mais il manque quelques lignes sur le bricododo à Londres ..... Quelques pistes ?!?!

  • #2

    Flo de Bricovoyage (mercredi, 24 janvier 2018 19:23)

    Salut Ana,

    Merci pour ton commentaire. Le moyen le plus économique pour se loger c'est de dormir en auberge de jeunesse, c'est parfois moins chère qu'un Airbnb (du moins dans le centre). Tu peux trouver des lits aux alentours de 10£ la nuit en dortoir à condition d'être assez loin du centre. Sinon dans le centre c'est plutôt entre 20£ et 30£ la nuit en dortoir. Pour ma part je suis resté au MEININGER HOSTEL près de Hyde Park, la nuit en dortoir est de 23£, mais c'est bien situé et assez central. L'auberge est situé près de Hyde Park et juste en face du musée d'histoire naturelle.