Quels livres lire pendant un tour du monde

De l'art d'ennuyer en racontant ses voyages - Matthias Debureaux

Éditions Allary. 2015. 94 pages.

Chaque année le nombre de voyageurs à travers le monde augmente, et par conséquence le nombre de personnes susceptibles de vous assommer avec leurs récits de vacances aussi. On a tous un jour été pris en otage par cet ami qui revient d'un voyage humanitaire en Inde et vous explique pendant une soirée Mcdo-Heineken comment cette expérience a changé sa vision du monde et du capitalisme. Ou encore l’interminable récit de cet incroyable globe-trotter de tonton Michel, à l'issu duquel vous aurez le droit à son film de vacances réalisé avec son caméscope pendant son séjour en pension complète dans un hôtel de Marrakech. Pire encore après le retour d'un long voyage on devient nous même les bourreaux de nos proches sans s'en rendre compte. À l'heure d'internet impossible de faire l'impasse sur ce phénomène, les réseaux sociaux prennent des allures de battle photos pour savoir qui a passé les vacances les plus cools. Sans compter les néo-bloguer qui s'improvisent guides touristiques après « avoir fait » l'Asie du Sud-Est (un peu comme nous en gros). Avec ce livre Matthias Debureaux s'attaque à ce système de consommation du voyage pour mieux l'exhiber par la suite et tout le monde en prend pour son grade. Un livre à mourir de rire avec 94 pages de punchlines assassines.

Hap working the world – Hap Cameron

Allen and Unwin. 395 pages. 2012.

C’est l’histoire de Hap Cameron un kiwi (un néo-zélandais, pas le fruit) d’une vingtaine d’années qui après avoir trouvé un job d’été en Australie se lance le défi de partir vivre et travailler sur les sept continents avant ses 30 ans. Ça peut paraître surréaliste pour certaines personnes qui voient dans le voyage une bonne occasion de ne pas travailler! Notre ami Hap va donc s’embarquer pour une aventure de huit ans pendant laquelle il va enchaîner les jobs aux quatre coins du monde et faire un tas de rencontres improbables. Bref c’est le genre livre avec lequel on ne risque pas de s’ennuyer et qui va vous donner envie de partir à l'aventure le sac sur le dos. Malheureusement le livre n’est pas traduit en français, il vous faudra donc le lire dans la langue de Shakespeare. Rassurez-vous même en anglais le livre est facile à lire.

Le monde en stop - Ludovic Hubler

Pocket. 576 pages. 2016.

Ludovic vient juste d’être diplômé d’une école commerce. Il pourrait comme la plupart des gens utiliser son précieux sésame pour trouver un job et faire carrière, mais lui non, il a un projet bien plus intéressant. Il se lance pour défi de faire le tour du monde en stop et bateau-stop. Il pensait partir pour une durée d’un à deux ans, finalement l’aventure durera cinq bonnes années. Cinq années pendant lesquelles il va traverser 59 pays et parcourir 170 000 kilomètres en faisant du stop et du Couchsurfing. Mais le plus touchant dans ce livre ce n'est pas tant le tour du monde en lui même, mais les différentes rencontres que Ludo va faire pendant celui-ci. C’est vraiment le genre de livre qui nous rappelle que dans le voyage le plus important n’est pas tant la destination mais plutôt la route.

Mange, Prie, Aime -Elizabeth Gilbert

Calmann-Lévy.  507pages. 2006

Liz (Elizabeth Gilbert), trentenaire New-yorkaise fraîchement divorcée et en quête d'elle-même entreprend un voyage initiatique en 3 actes à travers l'Italie, l'Inde et l'Indonésie. C'est un peu 3 salles, 3 ambiances. Mange pour l'Italie, ou notre héroïne amoureuse de la langue italienne s'initie autant à la pratique de celle-ci qu'à la découverte de la gastronomie locale. Le moins, que l'on puisse dire, c'est que ce plan fonctionne, car bien que sujette à la mélancolie, c'est une Elizabeth heureuse et vivante qui se découvre à travers ces pages. 4 mois et 12 kilos plus tard, une aventure nouvelle attend Elizabeth en Inde dans un ashram. Divorce compliqué, rupture douloureuse et méditation, cette étape transpire l'angoisse et la souffrance ! Ce fût difficile, mais comme en Italie, la bienveillance dont est victime Liz sera salvatrice. Après cette parenthèse ascétique, c'est une femme apaisée qui débarque à Bali pour suivre l'enseignement d'un vieux sorcier Balinais. Son équilibre trouvé, notre protagoniste peut donc laisser la vie, le temps, les sentiments faire leurs œuvres.

On a roulé sur la Terre - Alexandre Poussin et Sylvain Tesson

Pocket. 442 pages. 1996.

Nous ne présentons plus, Tesson et Poussin, habitués de nos pages lecture. Ici, c'est à vélo que les 2 comparses entreprennent de sillonner le monde. Une année pleine et ronde à pédaler, réparer, et à lutter. Les premiers kilomètres sont poussifs, mais, à la longue, les mollets se forgent et le rythme s'accélère. Bien entendu, les cols, le vent de face, la qualité des routes, les pannes, les camions Tata en Inde ainsi que les frontières restent des freins naturels qu'il convient d'appréhender chaque jour. Heureusement, un sens de la débrouille aiguisé et quelques rencontres heureuses viendront réconforter nos 2 protagonistes tout au long de leur périple. Au Maroc, pour leur première nuit, réfugié sous un camion, c'est un gosse d'à peine 10 ans préposé à la surveillance des poids lourd qui veillera sur ces 2 baroudeurs et leurs bicyclettes. En direction de Dakar, je découvre effaré qu'il est possible de traverser le Sahara à vélo. Après l'Europe et l'Afrique, direction l'Amérique du Sud pour une traversée tout en altitude de l'Argentine au Chili via la mythique Cordillère des Andes. La route continue, un court passage aux îles Galapagos, Tahiti, en Nouvelle-Zélande et c'est l'arrivée à Singapour. Malgré bien des galères, la Chine est finalement ralliée, maintenant, cap à l'ouest en direction du Tibet qu'ils visiteront à travers les cols, les fleuves et en clandestins. L'Himalaya à pied, c'est déjà pas facile, à vélo ça ressemble à une épreuve qu'ils traversent mordus par le froid. A contrario, l'Uttar Pradesh en Inde, est une étuve. Au Pakistan, sur la route de Téhéran, ils traversent le Baloutchistan, qu'ils décrivent comme un repaire de pirates. En Iran, une pause s'impose pour Alexandre victime d'une hépatite. Remis sur pied, ils découvrent les nouvelles républiques du Caucase, et arrivent en Ukraine. La traversée de l'Europe s'effectue à bon train et l'épopée s'achève 365 jours après le départ, Porte d'Orléans, là ou tout avait commencé.

Promenades en Bord de Mer et étonnements heureux

Edition du cherche midi. 216 pages. 2016.

Prêt pour une virée poétique avec l'Amiral le plus connu de France, de Brest et de Polynésie ? Dans ce livre, l'auteur partage ses passions de la mer, des océans et des lumières qui par instant habillent un lieu et lui confère une scénographie magique. Avec pudeur, il évoque aussi Tabarly, Arthaud ses amis disparus, ca transpire le respect à grosses gouttes. C'est sans doute pour ses raisons qu'il nous invite à nous saisir de chaque moment, chaque étonnement heureux, qu'il nous faut absolument considérer le présent comme le moment à saisir. On navigue de pensée en pensée entre la Rade de Brest et la Polynésie qu'il aime à part égal. De Kersauson, prouve encore s'il en était besoin qu'il n'est pas que l'homme bourru, abrupt des plateaux télé, c'est une aussi une plume et une pensée du monde.

Plus de livres

Bricopartage

Lâche ton com de barate

Commentaires: 0