Quels Livres Lire en Asie

Bouthan

La Marche Dans le Ciel - Alexandre Poussin et Sylvain Tesson

Édition Pocket. 416 pages. 2006.

5000 km à travers l'Himalaya, à pied et avec comme bagage un maigre sac de 6 kilos. Une épopée de 6 mois à franchir cols et rivières à gué. Partit du Bhoutan jusqu'au Tadjikistan, nos deux marcheurs ont traversé la plus mythique des chaînes montagneuses dans un dénuement quasi-total, ne comptant que sur les rencontres et l'hospitalité locale pour manger et dormir. Les deux amis traversèrent bien des épreuves, les puces, la saleté, un ours, les soldats, la bureaucratie, les maladies, les dangers de la montagne, une rafale de Kalachnikov avant de toucher au but qu'ils s'étaient fixé. Écrit à 4 mains ce récit intelligent met en avant la beauté des horizons, la gentillesse des peuples des montagnes et leurs traditions séculaires, sans oublier de pointer les absurdités qu'érigent les hommes en lois.

Cambodge

D'abord ils ont tué mon Père - Loung Ung

Édition Plon. 280 pages. 2004.

Y a des livres que l'on aimerait ne pas lire, celui-ci en fait partie. Une sorte de Journal d'Anne Franck de l'histoire cambodgienne vécue par Loung Ung qui raconte son histoire à travers les exactions commises par les Khmers rouges. Lorsque les Khmers rouges s'emparent de Phnom Penh Loung Ung a 5 ans, elle connaît l'exode avec sa famille, les camps de travail, la famine et la vie d'enfant-soldat. Arrachée à la douceur de sa vie par la barbarie d'un régime totalitaire, Loung Ung comprend dès 7 ans qu'il lui faudra mentir pour survivre. Face à l'horreur, l'incompréhension de voir des Cambodgiens tués d'autres Cambodgiens, Loung Ung s'accroche à l'amour qu'elle porte à sa famille et rejette une à une toutes les doctrines de l'Angkar. C'est peut-être d'ailleurs ce qui la sauvera. Sans envolée littéraire, Loung Ung livre un témoignage bouleversant, sur l'un des génocides les plus meurtriers de l'histoire.

Kampuchéa - Patrick Deville

Édition Points. 264 pages. 2012.

Avec Kampuchéa, Patrick Deville nous embarque dans un voyage au Cambodge. Il retrace de manière poétique l’histoire de ce pays depuis l’arrivé d’Henri Mouhot et des français au XIXème siècle jusqu’au Cambodge d’aujourd’hui. Il nous livre une analyse de ce pays marqué la colonisation française et les année terreurs du régime Khmer rouge de Pol Pot. Un très bon livre qui nous permet de mieux comprendre la situation actuelle du Cambodge.

Chine

Balzac et la petite tailleuse chinoise – Dai SiJie (戴思傑)

Édition Folio. 228 pages. 2001.

Dans la Chine des années soixante-dix, en pleine révolution culturelle, Dai et Luo, deux étudiants et fils de médecins, considérés comme des « intellos » sont envoyés dans un camp rééducation dans les montagnes du SiChuan. Dans le village voisin ils vont rencontrer la petite tailleuse dont Luo tombe amoureux. Les deux amis font aussi la connaissance du « Binoclard », un autre jeune envoyé en rééducation. Ils découvrent que ce dernier possède une collection de livres interdits d’auteur étrangers qu’il cache scrupuleusement. Dai et Luo vont tout faire pour mettre la main sur ce trésor qui représente une fenêtre sur le monde extérieur. Luo va même les lire à la petite tailleuse, il pense que ces livres pourront la changer.

Coup d’État À Pékin – Pin Ho, WenGuang Huang

Slatkine Et Cie. 360 pages. 2017.

En novembre 2011 un homme d’affaire anglais est retrouvé mort dans une chambre d’hôtel de Chine. C’est le point de départ d’une purge au sein de du Parti Communiste Chinois, qui va voir l’arrestation Bo XiLai, « l’étoile montante du parti » qui était censé prendre les rênes du pays à la place de Xi JinPing, de sa femme Gu KaLai et plusieurs personnes de leur entourage. Les auteurs vont nous plonger dans les méandres du monde politique chinois et du PCC, et toutes les histoires qui en découlent : sexe, meurtre, corruption… Ce livre a tous les ingrédients d’un bon polar, mais malheureusement ce n’est pas une fiction ! Il nous permet de comprendre le fonctionnement du système politique chinois, et aussi comment Xi JinPing est arrivé au sommet en éliminant ses ennemis.

Lost Horizon – James Hilton

Harper Collins Libri. 241 pages. 2012.

Pendant les années 30, quatre anglais dont le diplomate Hugh Conway sont contraints de quitter l’Inde. Alors qu’ils survolent l’Himalaya, leur avion s’écrase au milieu des montagnes tibétaines. Ils vont être recourus par une caravane et recueillis dans le monastère de Shangri-La. Shangri-La, situé dans une vallée verdoyante du Tibet, ressemble à un paradis, serte l’endroit est coupé du monde et du temps mais les habitants semblent y vivent dans la paix et l’harmonie. Mais c’est aussi un endroit qui a ses secrets que Conway va découvrir… Suite à ce livre de nombreux voyageurs sont partis au Tibet à la rechercher du mythique Shangri-La, ce qui a même conduit la Chine à renommer le district de ZhongDian dans le YunNan en Shangri-La afin d’appâter les touristes.

Mémoires d'un eunuque dans la cite interdite - Shi Dan

Édition Philippe Picquier. 240 pages. 2014.

Si la Cité Interdite vous fascine ce livre vous en apprendra un peu plus sur son fonctionnement à travers l’histoire de Yu ChunHe qui y fût eunuque pendant dix-huit ans. ChunHe est issu d’une famille pauvre, il est contraint de quitter sa campagne et décide de rejoindre BeiJing afin de gagner sa vie. Malheureusement il se rend compte que trouver du boulot dans la capitale n’est pas chose aisé. C’est à ce moment qu’il tombe sur une vague connaissance qui lui propose d’entrer dans la Cité Interdite. ChunHe content d’avoir trouvé cette opportunité accepte naïvement, sauf qu’on a oublié de lui préciser que ce travail nécessite d’abandonner sa zigounette. Il se retrouve drogué, et amputé de ses bijoux de famille. C’est comme ça qu’en 1898 il devient eunuque de la Cité Interdite, fonction qu’il va occuper pendant dix-huit ans. Il nous fait partager les mauvais traitements infligés aux eunuques par leurs maîtres, mais aussi la guerre contre les puissance coloniales qui pousseront l’Impératrice et sa cour à fuir BeiJing. Ce livre nous révèle le côté obscure de la Cité Interdite, les souffrances des eunuques et les trafic d’enfants pour fournir des eunuques.  

Corée du Nord

Rescapé du camp 14 – Blaine Harden

Le journaliste Blaine Harden nous raconte la terrible histoire de Shin Dong-huyk, né d'une union arrangée dans un des plus terribles camps de travail de Corée du Nord, le camp 14. Dès le plus jeune age il va être témoin des pires atrocités. Sa vie au camp se résume au travail forcé, à la torture et parfois à la dénonciation de proches pour rester en vie. Néanmoins un jour Shin parvient à s'échapper du pays des Kim. Mais le calvaire ne s'arrête pas là. Il va se retrouver exploité dans une ferme chinoise. Il va finir par atteindre son but en arrivant en Corée du Sud. Mais la vie de transfuge à Séoul n'est pas si facile, il va passer du totalitarisme communiste de la Corée du Nord à l'ultra-capitalisme de la Corée du Sud.

Inde

Shantaram - Gregory David Roberts

Éditions J'ai Lu. 872 pages. 2003.

Ah ce livre, on m'en a parlé, beaucoup parlé. Alors je l'ai lu, du coup, j'en ai parlé, beaucoup parlé. Shantaram narre la vie de Lin Baba évadé d'une prison australienne et qui rallie l'Inde pour une vie dans la clandestinité. En dix années passées à Bombay, notre héros aura endossé bien des costumes, infirmier, chauffeur, homme de main, soldat, mafieux, l'histoire d'une vie aux mille facettes.À chaque page, l'auteur nous embarque à la découverte de l'Inde dans sa dimension la plus humaine. L'Inde des notables, des intouchables, des Babas et des Sâdhus. Le petit plus à ses innombrables aventures, la pâte de l'auteur qui dépose figures de style et rhétorique à chaque page. Un régal. Devenu véritable mythe de la littérature, Shantaram bien que parfois inégal, se dévore. D'ailleurs, on ne résiste pas à l'idée de partager avec vous nos 10 raisons de lire Shantaram en Inde.

Japon

La course au mouton sauvage (羊をめぐる冒険, Hitsuji o meguru bōken) – Haruki Murakami (村上 春樹)

Points. 2013. 384 pages.

À Tokyo un trentenaire mène une vie ennuyeuse, il travaille en tant que cadre dans la pub et sa femme vient de le quitter. Un jour le Rat, un ancien ami qu'il a perdu de vue, lui envoie une photo de mouton. Alors qu'il utilise la photo, il se rend compte que le mouton en question n'est pas une bête ordinaire. En effet un mystérieux leader d’extrême droite est à sa recherche. Le mouton posséderait selon lui certains pouvoirs. Utilisant la menace, le mystérieux leader contraint notre protagoniste à partir à sa recherche. Il va traverser le Japon pour mettre la main sur l'étrange animal en compagnie de sa nouvelle « girlfriend » qui possède certaines aptitudes et dont il éprouve une certaine fascination pour ses oreilles. Durant son voyage il va aussi retrouver la trace du Rat et rencontrer des personnages bien étranges. Un bon roman bien mystérieux qui vous fera voyager de Tokyo à Hokkaido.

Stupeur et tremblements - Amélie Nothomb

Édition Le Livre De Poche. 186 pages. 2001.

Ce livre, en partie inspiré de la vie de l’auteur, raconte l’histoire d’Amélie, une jeune belge qui a passé son enfance au Japon, et qui vient d’être embauchée par Yumimoto, une grosse entreprise japonaise. Amélie admire beaucoup le Japon et a pour but d’y travailler et d’y vivre comme une Japonaise. Malheureusement l’affaire se révèle plus compliquée que prévu et Amélie va vite déchanter, elle va se heurter au dur monde de l’entreprise au Japon avec ses codes très stricts. Ce choc des cultures prendra même parfois des allures de match « Japon vs Occident ». Entre maladresses et humiliations Amélie va connaître une véritable descente aux enfers au sein de l’entreprise Yumimoto.

Même si à première vue le sujet de Stupeur et Tremblements ne paraît pas très gai, Amélie Nothomb nous raconte ces mésaventures dans un style très accrocheur avec beaucoup d’humour, d’ironie et d’auto-dérision.

Ni d'Ève ni d'Adam – Amélie Nothomb

Albin Michel. 2007. 252 pages.

Amélie a passé son enfance au Japon, pays qu'elle a toujours admiré. Après avoir fini ses études la jeune belge retourne dans l'archipel nippon pour y apprendre le japonais et y vivre comme une vraie japonaise. Pour arrondir ses fins de mois elle donne des cours de français, c'est comme ça qu'elle va rencontrer Rinri, un étudiant maladroit et un peu looser sur les bords, qui souhaite approfondir ses connaissances de la langues de Molière. Très vite leur relation va dépasser le cadre « professeur-étudiant », Amélie va devenir la fiancée de Tokyo ! Amélie Nothomb va nous faire voyager à travers le Japon, elle nous emmènera dans les montagnes sacrés du Japon, et aussi partager certains souvenirs d'enfance. L'auteur nous raconte son aventure avec beaucoup de légèreté, d'auto-dérision et une pointe de naïveté, une bonne lecture pour découvrir l'archipel nippon.

Tokyo Vice - Jake Adelstein

Édition Point. 512 pages. 2017.

Au début des années 1990 à Tokyo, Jake Adelstein, un jeune américain fraîchement diplômé, intègre le Yomuiri Shinbun, le plus grand journal japonais et devient le premier journaliste étranger de l’archipel. Jake part à la chasse aux scoops, enquête sur les faits divers et affaires criminelles de la capitale nippone. Il commence à écrire sur les Yakuza, la mafia japonaise, et aux affaires qui en découlent (trafic d’être humain, corruption ...). Il va s’intéresser d’un peu trop près à un parrain local et la réponse est immédiate. Soit il supprime son article, soit c’est lui qu’on supprime. Jake et sa famille sont menacés et font l’objet d’une protection policière. Ce livre nous décrit le quotidien d’un journaliste au Japon, le fonctionnement des clans Yakuza et leur liens étroits avec les journaux et les politiciens. Un bon bouquin pour découvrir le côté obscur du Japon.

Plus de livres à lire.

Bricopartage

Lâche ton com de barate

Écrire commentaire

Commentaires: 0