Bricoler Son Voyage au Sri Lanka

Dans l'épisode précédent je donnais, comme ça, gratis, les infos administratives, pratique, budgétaire pour que tu puisses aller rouler ta bosse au Sri Lanka. C'est comme le collège me diras-tu, tu savais comment y aller, sans vraiment savoir pourquoi. Mais, rassure-toi, ta prof de math hystérique qui te hurlait dessus ne t'attend pas aux détours d'un sentier, d'une plage ou d'un parc national du Sri Lanka pour te demander d’arrêter de rêvasser. La seule inconnue de ton équation d'un voyage sur l'île de Ceylan, sera que choisir ! Y a une masse d'activités et pour tous les goûts, c'est pas un pays, c'est un centre de loisirs.

Comment s'est bricolée l'histoire du Sri Lanka ?

Les premiers royaumes s'établissent six siècles avant J-C(l'autre pas Decaux) dans la région d'Anuradhapura et à bon rythme les empereurs se succèdent. En -235, le bouddhisme est introduit sur l'île et enseigné au roi Devanampiya Tissa par les enfants de l'Empereur Indien Ashoka. En 1070, Polonnaruwa devient nouvelle capitale du royaume à la place d'Anuradhapura, la conséquence actuelle et de devoir intégrer deux visites d'anciennes capitales à votre agenda. Véritable grenier aux épices et parfaite escale maritime, il n'en fallait pas plus pour exciter nos amis lusitaniens et leurs désirs de conquête. En 1505, Ceylan est sous contrôle portugais. Ça ne durera pas, enfin un peu quand même, les Hollandais et leurs désirs de conquête chassent les Portugais et prennent le contrôle de l'île, on est en 1658. Heureusement maintenant y a la ligue des champions, des matchs Porto-Ajax ou Feyenoord – Lisbonne pour régler ces problèmes de suprématie territorial. Bien sur, a l'époque une bonne histoire de colonisation ne peut se faire sans les Anglais, rebelote en 1796 l'île de Ceylan devient l'un des nouveaux joyaux de la couronne. Tout conquérir pendant des siècles pour maintenant ne même plus vouloir faire partie de l'Euro, y avait qu'eux pour nous la faire. Avec le temps va, tout s'en va, et même les Anglais et l'île retrouve son indépendance en 1948. Plus récemment, une guerre civile éclate entre les tamoul et les cingalais, elle durera une trentaine d'années avant qu'un accord de paix ne surviennent en 2009. À cette époque en 2004, comme de nombreux autres pays d'Asie le Sri Lanka est touché par le tsunami.

Pourquoi Bricoler un voyage au Sri Lanka ?

  • Trekker à Knuckles Range.
  • Prendre le train entre Kandy et Ella.
  • Visiter quelques-uns des parcs nationaux de l'île.
  • Assister à une cérémonie au Temple de la dent de Buddha à Kandy.
  • Sigiriya le rocher du lion vestige des anciennes cités.
  • Le national muséum à Colombo.
  • Se relaxer ou apprendre le surf sur l'une des nombreuses plages.

L'itinéraire de bricovoyage au Sri Lanka

Négombo et Colombo

Idéalement situé à deux pas de l'aéroport, Négombo est une étape choisie pour cette proximité. Puisque t'es là, offres toi le plaisir d'aller humer les senteurs poissonnières du marché aux poissons de la ville. Rien de tel qu'un bon vieux marché des familles pour se lancer dans l'aventure. À la louche en deux, trois jours bien rythmés, y a moyen de te faire une bonne inspection de Colombo. En tout cas, il serait fou de rater le musée national.

Coucher de soleil à Colombo
Coucher de soleil à Colombo

Kandy

Que tu sois ou pas en quête de spiritualité, Kandy la capitale religieuse mérite un poil d'attention. Une relique d'une dent du Bouddha est conservée au bien nommé Temple de la dent de Bouddha, en Sri Lankais : « Sri Dalada Maligawa » , plus élégant et moins cabinet dentaire. Plus d'infos...

Réunion en famille au temple de la dent de Bouddha
Réunion en famille au temple de la dent de Bouddha

Trek à Knuckles Range

Certes, je conçois qu'au Sri Lanka on s'imagine suinter sa graisse sous cette lampe à UV qu'est le soleil, le long d'une plage de sable blanc. Pourtant, un trek dans la chaîne de montagne des Knuckles is a Must to do ! 3 jours de navigation où les rizières, plantations de thé, bois, sous-bois, villages éparses se succèdent. S'ébahir un sac sur le dos c'est bien mais quand cela s'agrémente de quelques plongées sous les eaux claires d'une cascade, le bonheur n'en est que plus complet. Si ton délire c'est de manger du paysage et d'halluciner face à la beauté de ce dernier, alors prends place ici, parce que promis tu vas déguster. Plus d'infos...

Paysage fantastique lors du trek à Knuckles Range
Paysage fantastique lors du trek à Knuckles Range

Sigiriya

Pas étonnant qu'avec une histoire aussi longue et riche, le Sri Lanka soit doté de quelques sites et vestiges d'exceptions comme Sigiriya, Polonnâruvâ, Anuradhapura. Contraintes de temps, de budget on a arbitrairement choisi de visiter le seul site qu'on était capable d'épeler sans fautes de frappes. Idéalement placé sur notre itinéraire, Sigirya, le rocher du lion se paye la classe d'être membre honoraire du patrimoine mondial de l'humanité. Plus d'infos...

les hauteurs de Sigiriya
les hauteurs de Sigiriya

Les caves de Dambulla

Sympathique curiosité que cette succession de caves remplies d'innombrables statues de Bouddha. Une excursion sympa de fin de journée.

Trincomalee et ses alentours

Chaud de s'y rendre si on a peu de temps, mais le parc national de Pigeon Island, les longues et désertes plages d'Uppuveli et Nilaveli incitent à se fracasser les boyaux de la tête pour y faire une halte. Même la ville de Trincomalee et son petit lot d'activités ont de quoi distraire.

Uppuveli, Nilaveli longues et désertes
Uppuveli, Nilaveli longues et désertes

Ella

Après avoir sondé et ressondé mes contacts, tous d'un avis unanime et sans appel ont validé le choix d'Ella pour une étape. Deux belles randos l'ascension d'Ella Rock et Little Adam's Peak à mettre sur ton programme. De plus, la meilleure cuisine du pays on la trouve dans les assiettes des hôtels et guesthouses locales. Perso, j'en bave encore.

C'est comment Ella ? Ella Rock !!
C'est comment Ella ? Ella Rock !!

Le Sud du Sri Lanka

Faire son sac, le défaire, attraper un bus, manger sur le pouce c'est le rythme, pourtant faut savoir se poser. Dans cet optique, la province du sud est apparue comme le filon à suivre. Glander sur une plage, surfer sur une autre, s'évader le temps d'une excursion à Galle, déguster un crabe les pieds dans le sable, les yeux plongés dans l'océan à se remémorer sa journée au Parc national de Yala.

Parc National de Yala, un aigle et sa proie
Parc National de Yala, un aigle et sa proie

Prendre le Train

  • Colombo à Kandy, c'est déjà pas mal. On sort de Colombo, arrivent les premières plaines, puis on grimpe, le train se faufile dans les plantations de thé. L'échauffement parfait.
  • Kandy à Ella, de toute ma vie, j'ai jamais connu un trajet en train aussi extraordinaire que ce périple entre Kandy et Ella et pourtant je suis allé en classe de neige avec une valise bourrée de bonbecs. Six heures le museau à la fenêtre à me battre pour une photo de qualité qui n'est jamais venue. Six heures à exclamer des « ho, putain », et des « vas-y matte ».
  • Galle Colombo, le train entre Galle et Colombo trace sa route le long de l'Océan. Mais attention arrivez tôt, car les bonnes places sont rares. Normalement y a trois classes et on l'a fait en quatrième! Assis par terre, par là ou l'on monte.
extraordinaire trajet en train en Kandy et Ella
extraordinaire trajet en train en Kandy et Ella

Reprendre des forces et bricoler avec modération.

L'injustice de cette affaire et qu'on ressort un peu frustré de cette amourette culinaire. La raison de cette frustration vient d'un certain manque de variété alors que tout est très bon. Le plat national le Sri Lanka Rice and Curry se décline à volonté, mais c'est toujours à peu près la même chose, c'est un peu stetri. Bon y a quelques bonnes surprises comme le « Coconut Sambol » poudre de Noix de Coco mélangé aux épices. L'un des secrets les mieux gardés et cachés au reste du monde c'est le Kithul, c'est entre le sirop d'érable et le miel, une tuerie.

L'Avis du Bricovoyageur

Difficile de pas être dithyrambique à l'égard du Sri Lanka. L'organisation se fait sans difficultés et t'as pas besoin d'un budget sans fond pour t'éclater. Le plus dur, et c'est là que c'est cool, c'est de choisir que faire et que voir, car, y a le choix. Si les vacances sportives et culturelles c'est pas ta came, bien qu'il en soit ainsi et à toi les plages, la mer et le soleil. A moins de vouloir de la neige, y a ce que tu recherches. La grosse valeur ajoutée au pays, c'est vraiment la sympathie des locaux, ils sourient, ils aident, ils parlent et sont désireux de partager leur culture. Si y a avait un bémol à placer se serait le manque de diversité dans l'assiette. Se déplacer est parfois long, mais quoi de plus normal sur l'île de C'est lent ? Vu la qualité des paysages, c'est tout sauf un drame. Pis, le train, le bus, ici, c'est déjà une aventure. J'espère avoir éclairé ta lanterne si tu te prépares à partir ou l'envie d'y foncer dès que possible. N'hésite pas à nous le faire savoir en tout cas et à nous suivre sur Facebook.

Bricopartage

Pour plus d'images retrouvez nous sur Flickr et Pinterest.


Plus D'Article sur le Sri Lanka

Bricoguide hors ligne

Cet article vous a plu ? Retrouvez sa version PDF à imprimer ou télécharger sur votre smartphone pour votre visite:

Bricoler un voyage au Sri Lanka Part 2

Lâche ton com de barate

Écrire commentaire

Commentaires : 0