Trek sur le Sentier Premuzic

La chance, le destin, l'envie t'ont mené en Croatie, maintenant, tu recherches un peu d'aventures Off the beaten Track. Pas seulement pour faire baver tes oncles et tes tantes à l'anniv de mamie qui souffle ses 80 printemps, mais surtout pour toi qui veut du vert, de l'air, des montagnes et de jolies plaines colorées jaunes et vertes. Bon, on t'a déjà proposé le sentier des pêcheur au Portugal et on t'invite aussi à considérer le PREMUŽIĆ'S TRAIL en Croatie. 57 km à corroder la gomme de tes moon boots de trekkeur dans le parc national de Velebit.
À peine mieux organiser qu'une primaire que la gauche, on a tenté l'expérience. Retour sur notre aventure qui t'aidera à préparer ta croisière pédestre mieux que nous.

Pourquoi Bricoler un Trek sur le sentier Premuzic ?

  • Les alpes dinariques
  • L'arrivée dans la vallée à proximité de Baske Osterije
  • To be Off the beaten track
  • Le trajet simple et parfaitement balisé
  • Les panoramas chaque jour un peu plus fou
  • Avoir la chance (Ou pas) d'apercevoir un ours

Comment s'est bricolé l'Histoire du Premuzic Trail

Vous attendez pas à un récit détaillé, genre, je suis le Stéphane Bern de l'histoire des treks et randos. Loin, loin mais très loin s'en faut. Je peux quand même vous apprendre que le trek porte le nom de l'homme qui en est à l'origine Ante Premuzic ingénieur Forestier et que le trail fut construit entre 1931 et 1933. Quelle idée géniale en tout cas de faire ce trek en Croatie le long de la mer adriatique.

BricoMap of The Trek

Point de Départ du Sentier Premuzic

Je ne peux que vous conseiller de louer une voiture, car c'est exactement ce qu'on n'a pas fait, et ça nous a entraîné dans une spirale cacateuse toute la journée.

  • Louer une voiture et la déposer à Oltari ou Krasno Polje ou Baške Oštarije point d'arrivée de la dernière étape.
  • Entamer une première rando jusqu'à l'entrée du Parc National de Velebit, payer votre droit d'entrée 25 kunas.
  • De l'entrée du Parc, vous pourrez rallier ZAVIŽAN pour le premier dodo.
L'entrée du Parc national de Velebit
L'entrée du Parc national de Velebit

COmment Manger durant le Premuzic Trail ?

Comme on était déjà mal organisé avec les transports, on s'est dit qu'on avait qu'à continuer avec la bouffe. Au centre d'informations à Krasno Polje on nous a assurés qu'on pourrait acheter de la nourriture à l'entrée du parc. Bien sûr, ce n'était pas possible. J'ai compris après que quand je demandais « Buy food », la fille de l'accueil comprenait « By foot » !! Ce qui était correct, mais au final pas d'une grande aide.


Vous vous demander comment que c'est qu'on a fait alors ? Bien, on a pu acheter de quoi se sustenter dans les refuges de ZAVIŽAN, d'ALAN et on s'est fait ravitailler par les bonnes âmes de l'agence VMD ce qui nous a permis d'avoir un repas à SKORPOVAC et 2 jours de pique-nique.

Pour l'eau, comptez 2 litres minimum  par personne pour chaque étape. Vous pourrez remplir vos gourdes dans les refuges chaque matin avant de partir.

Où se loger ?

Inutile de vous dire que pour le logement, on n'était pas non plus au top de l'organisation. Bonne nouvelle, vous n'aurez pas ce problème.

  • Nuit à ZAVIŽAN : À boire et à manger si besoin. 22 places, préférable de réserver par téléphone +385 53 614 209.
  • Nuit à ALAN : Ouvert l'été, sur arrangement le reste de l'année. À boire et à manger si besoin. 40 places, réservation conseillée :Irena Pavlić +385 98 17 95 214. Ivan Hapač +385 99 51 54 999, Krešimir Bartaković +385 98 90 15 742, Marino Rabak +385 91 20 16 785.
  • Nuit à SKORPOVAC :Ouvert toute l'année. 10 places. Équipement de cuisine et c'est tout. Réservation par téléphone conseillée :Nenad Sitar +385 98 98 12 249.

Nous, on a choisi de faire notre promenade en 3 jours. Toutefois, il est possible de la faire en 4 en faisant une nouvelle pause à Ravni Dabar.

  • Nuit à RAVNI DABAR :ouvert le weekend. 50 places. À boire et à manger. Réservation par téléphone conseillée :Mile Prpić +385 99 79 88 363.
Allan le refuge au matin
Allan le refuge au matin

Sécurité

On a connu plus complexe, le trajet est plutôt du genre plat. Précautions d'usage, on n'y va pas pieds nus et on ne saute pas dans le vide en pensant emprunter un raccourci. Non les vrais risques, si risques il y a concerne les ours et les serpents. Concernant le premier, sachez qu'on n'a pas vu, qu'il fuit l'homme et que faire suffisamment de bruit devrait les tenir à l'écart. Les serpents, eux ont tendance à se lover à l'abri des regards, quand arrive la pause, tapez au sol avec un bâton là où vous ambitionnez de vous poser.

On en parle pour que vous soyez averti, ayez bien en tête que les risques sont peu probables.

Les étapes du Premuzic Trail

Jour 1 De Zagreb à Zavizan

On est à Zagreb, convaincu et certain que cette journée s'annonce chaotique. 6H20, à peine sur le départ qu'on paume déjà un matelas. Tant pis pour le matelas, notre bus pour Otocac nous attend. Les péripéties s’amoncellent, après 30 minutes de route, un embouteillage nous bloque pendant 1h. Depuis Otocac, on espère chopper un nouveau car pour Krasno. Pas de bus, on tente le stop. 1H30 le pouce levé et rien de rien.


Courage. Marco, Italo-Croate, nous embarque dans son camion blanc. Sympa, il ira jusqu'à nous déposer à Krasno. On achète une carte au centre d'info du Parc National de Velebit. Maintenant, il faut rejoindre Babi-Sabac, on prend un taxi, 150 kuna plus tard, nous sommes à l'entrée du Parc. On paye le droit d'entrée (25 kunas), on prend quelques bons conseils auprès d'Edo guide local et on commence la route vers Zavizan. Deux petites heures plus tard, on est au refuge, on trouve 2 lits et la garantie d'avoir 2 repas chaud.


Journée galère, mais nos efforts sont récompensés. On se paye une petite excursion sur la montagne face au gîte.

Premuzic trail, marche dans les sous-bois
Premuzic trail, marche dans les sous-bois

Jour 2 Zavizan à Allan

7h00, on se réveille, franchement bien reposé. On avale, café, tartines, confiotes, on remplit les gourdes et on se met de bonnes humeur. Météo parfaite, une légère brise vient coiffer l'herbe dans la vallée. Le chemin est parfaitement indiqué. Le décor est fantastique. Photos et vidéos, on mitraille. Le chemin va de facile à un peu plus difficile, on alterne entre sous-bois et quelques voies plus rocailleuses. Quelques pauses, manger, s'hydrater, s'hydrater, manger, mais le rythme est bon. Après 7 bonnes heures, on a bouclé avec panache cette première journée.

 

Le refuge à de l'allure, une jolie cabane en bois. On récupère une chambre lit superposé pour deux, c'est idéal. On n'est pas épuisé, mais heureux de se détendre. Pas d'eau chaude, pas d’électricité, juste le nécessaire pour se faire un gros repas et recharger les batteries. Le ventre plein, on attaque une bonne nuit de sommeil.

Premuzic Trail
Premuzic Trail

Jour 3 Allan à Skorpovac

Comme hier, les panoramas tous plus incroyables les uns que les autres se succèdent. On tourne la tête à droite et c'est la montagne érodée qui s'étale à perte de vue, la tête à gauche, c'est l'immensité de la mer que l'on contemple. Y a pas à redire, on se régale à courir après cet horizon qu'heureusement, on ne rattrape jamais.

 

Un petit coup de flip quand on croise sur notre chemin une bonne et grosse pêche déposée par un ours. J'agite ma clochette et on hurle aussi fort qu'on peut. On en mène pas large, à ce moment précis, il suffirait qu'une mouche éternue pour que je me chie dessus. Mais rien n'arrive et nous sommes entiers à Skorpovac.

 

Le gardien de la hutte où l'on crèche ce soir, nous confirme que le popo laissé sur le chemin sort bien des fesses d'un plantigrade. Après avoir tiré l'eau du puits, on s'enfile un repas sommaire tout en discutant avec le gardien. La nuit et sa fraîcheur qui tombe nous invitent à regagner nos lits.

Voilà le genre de Panorama qui vous accompagnent
Voilà le genre de Panorama qui vous accompagnent

Jour 4 Skorpovac à Baske Ostarije

Réveil tardif, il est 8h30 quand on émerge. 12 petits kilomètres de ballade nous séparent de l'arrivée finale du Premuzic Trail. À priori en quatre heures ça passe. Bien que rassuré par le gardien du refuge sur le fait que les incidents avec les ours n'arrivent jamais ici, on crie, on chante et on actionne la clochette, on ne sait jamais. On passe la première dans les sous-bois, c'est frais, ça réveille.

 

Nous sommes bien avancés quand on perd le balisage du sentier, et même la carte impossible de nous situer. Une voiture qui arrive nous fournit la direction souhaitée. Dans la vallée, le final grandiose sonne comme un au revoir. Satisfait, mais pas soulagé, nous devons rallier Baske Osterije, ce que nous faisons en une trentaine de minutes.
 

L'avis du Bricovoyageur

Vu notre organisation pathétique, on ne sera rendra jamais autant honneur qu'avec ce bricolage de voyage. Bon malgré cela, ce trek fût le highlight de notre séjour en Croatie. On a connu des sentiers plus difficiles et les alpes dinariques est une scène fantastique de beauté pour déambuler. N'oubliez pas votre appareil car les paysages vont vous tuer. On remercie aussi vivement l'aide que nous apporter les Croates sur la route. Définitivement, si vous cherchez une belle et bonne rando peu connue en Europe, je ne peux que vous conseillez le Premuzic Trail et j'espère que grâce à Bricovoyage vous pourrez maintenant vous organiser un trek en Croatie. Celui-ci, of course !

Bricopartage

Pour plus d'images retrouvez nous sur Flickr et Pinterest.


Bricoguide hors ligne

Cet article vous a plu ? Retrouvez sa version PDF à imprimer ou télécharger sur votre smartphone pour votre visite:

Le Premuzic Trail


Plus d'infos sur la Croatie

Lâche ton com de barate

Écrire commentaire

Commentaires : 0