Quizz Pouvez-vous économiser pour Voyager ?

Aujourd'hui, on inaugure. Profitez grâce à la boîte à outils, de nos astuces, conseils pour bricovoyager. Pour mon premier article j'ai voulu aborder la question non pas essentielle, mais capitale de l'argent. Il vous manque toujours un euro pour avoir deux euros. Les fins de mois commencent le quinze du mois d'avant. Je vous propose sous forme de Quizz et de conseils pas toujours moraux de préserver vos chances de partir visiter le pays de vos rêves. Saurez-vous identifier les bons conseils à appliquer ? J'attends vos réponses dans les commentaires.

I-Travailler

Là, je défonce peut-être une porte ouverte, mais la première des choses quand on veut réaliser ses rêves c'est quand même d'essayer de bosser un minimum. Je ne vous dis pas de pratiquer cet exercice tout le temps, mais au moins quelques mois pendant l'année...histoire de toucher le chômage. Une source de revenue régulière, c'est la base pour envisager, préparer son futur départ.

II-Apprivoisez votre budget

Maintenant que vous travaillez, va falloir gérer. L'idée générale étant de savoir exactement où s'envole l'argent que vous avez si durement gagné. Commencez en créant un document, sur Excel, dans un livre, sur du papyrus si ça vous chante. Usez vos petits doigts boudinés et notez vos dépenses.

III-Rationalisez vos dépenses

Je sais, facile à dire dans une société qui nous pousse chaque jour à acheter un peu plus. Allons un peu de volonté, nom de dieu. Oubliez la dernière Okama Game Sphère et autres objets du désir. Nos achats sont souvent compulsifs, mais avons-nous vraiment besoin de tout ce que nous achetons ? Une bonne technique pour résister à la tentation est d'attendre une semaine avant d'effectuer votre achat. Si au bout d'une semaine, l'envie est toujours là, alors comme le disait Oscar Wilde « Le seul moyen de se délivrer d'une tentation, c'est d'y céder ».

 

Facile d'accès, les crédits à la consommation sont à fuir comme la peste et le dernier album d'Hélène Ségara. Ils limiteront vos capacités d'économies et vous serez forcé de travailler pour les rembourser.

IV-Économisez au quotidien

Maintenant organisez, vous allez pouvoir envisager d'augmenter votre pécule. Commencez par ouvrir un second compte bancaire dédié à votre épargne. Expédiez sur ce compte un ou deux euros chaque jour. Placez aussi sur ce compte les extra comme les gains inattendus et ce qui reste de votre salaire.

 

Commencez avec de petits objectifs comme 10 euros et augmentez doucement et progressivement. Vous verrez plus rapidement jusqu'où peuvent vous mener vos efforts.

 

Pour vos dépenses, limitez l'usage de votre carte bancaire. Retirez une somme fixe en début de semaine et utilisez votre argent liquide pour les petites dépenses du quotidien. Vous le verrez, petits gestes, grands effets.

 

Poussez les articles dans le caddie, c'est facile, mais ça coûte cher. Faites des menus pour votre semaine, la liste qui va avec et en route pour un magasin pas cher. Vous ferez d'une pierre, deux coups, vous aurez lutté contre le gaspillage alimentaire et préservé vos finances.

V-Faites le vous même

 Vos dépenses listées, rationalisées et même épargnées vous voilà sur la bonne voie. Maintenant, faites-le vous même. Puisque vous faites vos courses, cuisinez. Besoin d'une nouvelle étagère, bricolez-la. Vos compétences sont limitées qu'à cela ne tienne, vous apprendrez. Avoir des objectifs, se battre pour les réaliser et l'expérimentation de nouvelles expériences créées des émotions positives qui naturellement tend à nos rendre heureux. Les amateurs du Just do it Yourself se régaleront des épingles du site Pinterest.

VI-Pensez à l'Économie Collaborative

Non, vous n'êtes pas le seul pauvre. L'explosion de l'économie numérique a révélé au monde de nombreuses initiatives d'économies collaboratrices. Citons en exemple le covoiturage, écologique et économique, Allovoisins.com pour emprunter du matériel ou chercher de l'aide pour ses travaux. Il y en a pour tous les goûts. Je vous colle un lien dans lequel sont référencés une centaine de sites de ce genre.

VII-Faites le Tri

Le grand ménage de printemps approche, cool. Saisissez cette opportunité pour éliminer la poussière et pour faire l'inventaire des objets devenus inutiles. Une fois la maison propre, vendez ce qui peut l'être, aidez les associations en donnant et recyclez vos vieilles breloques.

VIII-Combattez vos Addictions

Vous aimez la vie, votre famille et vos amis? C'est sans doute réciproque alors pourquoi ne pas essayer de joindre l'utile à l'agréable en combattant ce qui pollue votre santé et votre porte-monnaie? De tous les combats c'est sans doute l'un des plus dur à mener. Pourtant, il est peut-être la plus grande source d'économies. Lors d'une de mes tentatives pour arrêter le tabac en 2005, j'ai réussi à sauver 350 euros. Environ,  la moitié de mon billet pour le Brésil. Dans un premier temps chercher à réduire votre consommation, tout en donnant une visibilité à ce qui est épargné. Si vous pouvez matérialiser ce pourquoi vous vous battez, cela sera une source de motivation supplémentaire.

IX-Entrainez-vous !!

Pas la peine de vouloir vous enfermer dans un monastère et de vous imposer un training à la Jean-Claude Vandamme prêt à botter le cul du grand méchant capitalisme. Je préconise quelques parties de Seven Wonder (Un jeu de société). Ce jeu vous apprendra à construire vos merveilles en exploitant au mieux vos ressources. Je vous conseille également une lecture pour accompagner vos pensées à propos de ce sujet :  « L'homme sans argent » de Mark Boyle aux éditions Les Arènes.

Notez que si vous choississez la réponse B, vous n'aurez pas envie de la D.
Notez que si vous choississez la réponse B, vous n'aurez pas envie de la D.

X-Anticipez et Vivez Simplement

La vie, ses merdes, ses problèmes on en bouffe tous les jours. Pour faire face, autant anticiper. Durant les premiers mois de votre nouvelle vie de consommateur conscient, mettez de côté une somme de 500 euros minimum au cas où. De cette façon, finit les coups durs et les dépenses inattendus qui viennent crever votre budget.

 

Dégonfler vos factures en vous barrant aussi souvent que possible, quand vous n'êtes pas chez vous, c'est zéro dépenses en eau, électricité, chauffage. C'est encore plus vrai lorsque c'est l'hiver. Au Laos, j'avais rencontré un groupe de retraité français qui m'affirmait que leurs cinq mois en Asie leur coûtaient autant que de chauffer leur maison en France.

 

Prévoyez vos déplacements en déposants vos annonces de covoiturage, en achetant vos billets d'avion, de train, de sous-marin des mois à l'avance.

 

Profitez des activités gratuites, il suffit de trouver l'information et vous verrez  la aussi y a un filon à exploiter. Allez visiter les sites couchsurfing et Meet Up, ils proposent quelques activités sympa dans cet esprit.

Conclusion

La grande idée, c'est consommer moins pour consommer mieux. Pas la peine d'en vouloir plus, de le vouloir maintenant et pire de le vouloir tout le temps. C'est l'histoire d'un cycle sans fin et il aura votre peau. Impossible d'échouer si vous appliquez ces conseils. En étant pragmatique, je suis persuadé que sans vous saigner toutes les veines du corps, il y' a plus de solutions que de problèmes. En m'appliquant cela, je m'autorise deux ou trois voyages par an et le plus important je n'ai pas l'impression de me priver. Je pense que si cela marche pour moi, aucune raison pour que cela ne marche pas pour vous.

Bricopartage

Plus d'infos sur Bricovoyage.

Lâche ton com de barate

Écrire commentaire

Commentaires : 0